Que couvre l’assurance incendie ? Exemples pratiques

01-12-22

Vous savez que l’assurance habitation assure davantage que les seuls dégâts causés par un incendie : les  dégâts des eaux, les bris de vitres, les dommages liés à une tempête, les catastrophes naturelles… Mais que cela signifie-t-il dans la pratique ? Quels sinistres sont couverts par une assurance incendie et lesquels ne le sont pas ? Les exemples qui suivent indiquent quand une assurance incendie peut ou pas intervenir. Attention : chaque dommage est différent. Contactez donc toujours directement votre assureur pour vérifier si le sinistre que vous avez subi est couvert.

Mon toit fuit. Suis-je couvert par l’assurance incendie ?

Vous rentrez chez vous après une journée de travail et vous remarquez des taches d’humidité sur le mur de votre chambre à coucher, juste sous le toit. La peinture s’écaille et le mur est endommagé. Quelques planches du parquet en bois ont également été abîmées par la fuite. Ce dommage est-il couvert par votre assurance incendie ?

Votre assurance habitation indemnisera les dégâts causés par l’eau qui s’infiltre par votre toit. Par conséquent, les frais nécessaires pour remettre en leur état initial le mur et le parquet en bois seront remboursés. Les frais pour réparer la partie du toit qui a causé le sinistre sont indemnisés par certaines assurances. En revanche, les frais pour payer votre toit sont à votre charge.

Les types de couverture disponibles sur le marché comportent néanmoins des différences. Ainsi, la détection des fuites dans les conduites incorporées n’est pas indemnisée par tous les assureurs. Et aucune assurance ne couvre les dommages causés par une remontée d’humidité (le long des murs).

Mon congélateur a dégelé à cause d’un court-circuit et tous les aliments sont perdus. Garantie d’usine ou assurance incendie ?

Quand vous sortez les aliments du congélateur, vous découvrez que tout a dégelé à la suite d’un court-circuit. Qui indemnise les dégâts ?

Cela dépend de la cause du court-circuit. L’origine définira en effet à quelle assurance vous pourrez faire appel. Il peut s’agir, par exemple, d’une tension trop élevée sur le réseau électrique du fournisseur. Dans ce cas, c’est l’assurance incendie qui indemnisera les dégâts. La garantie d’usine de ces appareils est-elle d’une quelconque utilité en cas de court-circuit ? Non, vous ne pouvez que très rarement recourir à la garantie d’usine dans ce type de cas. En général, la garantie vous protège en cas de vice de construction. Le non-fonctionnement de l’appareil est ici lié à une cause externe.

Mon mur est humide, est-ce assuré ?

Si l’enquête révèle qu’il s’agit d’une fissure dans une conduite d’eau et que le mur est endommagé, l’assurance incendie intervient. Comme la cause constatée est couverte, les frais encourus pour détecter la fuite sont également indemnisés. Dans ce cas, votre assureur incendie paiera donc également la facture de l’entreprise de détection des fuites que vous aurez engagée.

Les frais pour la réparation en tant que telle, comme la plomberie et la réparation du mur (plâtrage, peinture ou pose de papier peint), sont eux-aussi indemnisés par votre assureur incendie.

Après des vents violents, un arbre de notre jardin tombe sur notre toit. Qui paie les dégâts ?

À la suite de vents violents, des branches, voire des arbres entiers peuvent tomber sur des maisons.

La majorité des assurances incendie indemniseront les dégâts occasionnés à votre toit, même s’il ne s’agit pas réellement d’une tempête.

 

Source: P&V