Accidents du travail : comment les éviter ?

15-03-22

– 5,7 % : les chiffres du rapport annuel statistique du Fonds des Accidents du Travail pour l’année 2014 faisaient plaisir à voir. Par ailleurs, cette tendance à la baisse s’est poursuivie pour la quatrième année de suite. Que ce soit au travail (-4,4 %) ou sur le chemin du travail (-13,1%), la Belgique s’en sort de mieux en mieux en matière d’accidents du travail.

Cette bonne nouvelle ne peut cependant pas nous faire oublier que le secteur privé a enregistré, l’année passée, plus de 141.000 accidents, dont 59 avec une issue fatale. Il reste donc encore beaucoup à faire à ce niveau, et une réflexion continue est bien utile. Une réduction du nombre d’accidents permet de diminuer non seulement les souffrances physiques, mais aussi les pertes de temps et les dommages financiers.

Généralités

Voici quelques principes généraux qui pourront vous servir :

  • Investissez dans la prévention
  • En tant que manager, donnez le bon exemple
  • Impliquez vos travailleurs en écoutant leurs idées – ne vous contentez pas d’imposer vos mesures
  • Échangez vos expériences — envoyez par exemple des photos et des infos contextuelles d’un accident à vos autres sites
  • Veillez à proposer des directives et des check-lists brèves et claires
  • Motivez en prévoyant des récompenses, mais évitez les primes financières – un compliment ou une part de gâteau fonctionnent mieux
  • Ne visez personne — expliquez ouvertement et de manière positive comment améliorer les choses
  • Communiquez les résultats des efforts consentis
  • Faites de la sécurité un point fixe à l’ordre du jour au niveau de la concertation au travail et des réunions de la direction
  • Persévérez — il faut du temps pour changer des habitudes

Accidents au travail

Ces quelques mesures concrètes vous permettront déjà de faire la différence :

L’espace de travail

  • Veillez à ce que votre espace de travail (bureau ou chantier) reste dégagé et rangé, afin que personne ne trébuche en cas d’urgence
  • Apposez suffisamment de pictogrammes de sécurité qui indiquent clairement ce qui est permis (ou interdit) dans cette zone
  • Portez des chaussures de sécurité si votre fonction le requiert
  • Portez des protections auditives aux endroits où le niveau sonore dépasse les 80 décibels

Incendie

  • N’utilisez pas de vieux appareils électriques
  • Signalez toujours les éventuels dysfonctionnements d’appareils électriques (dégagement anormal de chaleur, perte de courant, défaut…)
  • Conservez les produits inflammables dans un local fermé
  • Veillez à ce que les extincteurs soient en bon état, bien visibles et signalisés
  • Formez le personnel et organisez chaque année un exercice d’évacuation

Produits dangereux

  • Conservez les produits dangereux dans une armoire fermée
  • Apposez les pictogrammes de sécurité à l’endroit où les produits sont stockés
  • Veillez à ce que l’étiquette soit bien lisible
  • Portez des vêtements de travail adaptés lorsque vous manipulez ces produits

Aide médicale

  • Faites soigner toutes les blessures, même les plus légères, pour éviter toute complication
  • Veillez à ce qu’un nombre suffisant de travailleurs suivent un cours de secourisme

Accidents sur le chemin du travail

Que pouvez-vous y faire en tant qu’employeur ? Voici quelques idées et suggestions.

Pour les cyclistes

  • Proposez une formation de conduite sûre, afin que vos travailleurs apprennent à mieux évaluer les situations dangereuses
  • Présentez sous plusieurs angles les routes alternatives les plus sûres pour se rendre au travail
  • Prévoyez un parking qui protège les vélos du mauvais temps et des vols
  • Proposez des accessoires qui augmentent leur visibilité : vestes fluorescentes, bandeaux réfléchissants et phares amovibles
  • Effectuez un achat groupé de casques de cyclistes

Pour les motos

  • Organisez des tests de compétences pour motards, afin qu’ils contrôlent encore mieux leur véhicule

Pour les voitures

  • Organisez des cours de conduite qui permettront aux conducteurs de déceler et d’éviter des situations dangereuses.

Sur le terrain de l’entreprise

  • Établissez un plan de circulation interne en tenant compte des points problématiques et des accidents déjà survenus :
    • essayez de séparer au maximum les entrées et sorties
    • prévoyez des passages pour les piétons et cyclistes
    • placez éventuellement des miroirs aux angles morts ou des casse-vitesses
    • instaurez une vitesse maximale de 20 ou 30 km/h
    • apposez un marquage clair